Un projet porté par ADN Ouest pour la région Pays de la Loire
Actus numériques
#Formation

(Article) Forum AMOA : quelle certification pour quel métier ?

(26/02/17)

Le forum du 8 février 2016 fût l’occasion de faire le point sur différentes certifications existantes pour les métiers de l’AMOA.

Stéphane Badreau (SPECIEF), a présenté la certification IREB (International requirements engineering board). Il s’agit d’un programme de formations qui adresse aussi bien l’industrie que le SI, le système et le logiciel. Aujourd’hui c’est 23 900 certifiés dans le monde, mais seulement 236 en France. Il s’agit d’un certificat à vie, qui permet d’être reconnu par et pour ses compétences (certification de l’individu et non de la structure).

« Le Building information modeling (BIM) manager, c’est celui qui maîtrise le processus par lequel sont créées, enrichies, maintenues et exploitées toutes les données nécessaires à la construction ou la rénovation d’un bâtiment. Il est ainsi capable de couvrir l’ensemble des étapes du cycle de vie de l’ouvrage »

Pourquoi être certifié IREB ?

Cette certification a pour objectif de fournir un socle commun standardisé (concepts, connaissances, bonnes pratiques, techniques, outils), un vocabulaire commun, de construire des formations, et d’aider le marché de l’emploi. Il faut savoir que pour cette certification, les organismes de formation et de certifications sont indépendants entre eux et vis-à-vis de l’IREB. À ce jour, 2 niveaux de certification existent (fondamentaux et avancé) et un troisième est en cours de développement (expert).

Cédric Berger a ensuite pris la parole pour expliquer ce qu’est IIBA et le BABOK.

IIBA est l’association des business analystes professionnels. Elle a pour charge de développer la notion de business analyse et d’éditer le BABOK (Business Analysis Body of Knowledge). Le BABOK est un référentiel qui rassemble toutes les bonnes pratiques en plus de 300 pages.

La business analyse est une pratique qui favorise le changement dans l’entreprise (Définition des besoins, proposition de solutions, justifier les changements…). Aujourd’hui, le BABOK positionne le Business Analyste comme une compétence et non comme un métier. Deux niveaux de certification professionnelle existent : niveau intermédiaire et expérimenté. Pour clore cette soirée, Éric Riou du Cosquer a présenté deux autres formations que sont IQBBA (International Qualification Board  for Business Analysis – 10 000 certificats délivrés en France) et REQB (Requirements Engineering Qualifications Board). IQBBA adresse les métiers et l’expression des besoins de la MOA, alors que REQB est une certification liée à l’ingénierie des exigences (définition et gestion des exigences projets).